Cadre de Liaison Inter-Organisations • Haiti
CLIO un travail collectif et la promotion du dialogue

Accueil > Documentation :

FEUILLE DE ROUTE DE L’UE ET DE SES EM POUR L’ENGAGEMENT ENVERS LA SOCIÉTÉ CIVILE EN HAITI 2018/2021

mercredi 19 décembre 2018, par webmaster

Haïti se caractérise par une forte inégalité sociale (coefficient de Gini 59,2 en 2013), un indice de développement humain parmi les plus faibles (en 2014, Haïti se trouvait en 163ème position sur 188 pays) et une pauvreté extrême particulièrement élevée (24,7% en 2012) 2.
De plus, l’Etat haïtien, affaibli par les émeutes de juillet 2018, chahuté par les demandes de reddition des comptes dans le scandale Petrocaribe, se trouve
aujourd’hui dans une situation particulièrement difficile.
Dans ce contexte, les OSC jouent un rôle majeur de substitution dans la délivrance de services pour pallier les carences de l’État. De très nombreuses organisations communautaires de base (OCB) sont actives en milieu urbain et rural dans des domaines variés tels que l’accès aux services de base, l’accompagnement social, l’environnement, etc. Toutefois, leur rôle se limite généralement à la prestation de services.
De plus, comme en témoignent les conséquences dramatiques du tremblement de terre du 12 janvier 2010 et de ll’ouragan Matthew qui a frappé le pays en octobre 2016, l’affluence massive d’aide internationale a largement dépassé les capacités de l’État à coordonner les actions entreprises par les différents acteurs du développement. Les relations déjà tendues entre l’État et la société civile haïtienne ont empiré à cause dela faible participation qui a été accordée aux OSC haïtiennes dans les réponses post-séisme.
Le scandale Petrocaribe et les difficultés au niveau de différents secteurs d’activités, ne finissent pas d’hypothéquer les chances de construire un partenariat efficace entre l’Etat et la société civile.