Cadre de Liaison Inter-Organisations • Haiti
CLIO un travail collectif et la promotion du dialogue

Accueil > Commissions CLIO > Commission Education > Documents :

Résultats Préliminaires de l’Evaluation Nationale 2017 en Haïti

lundi 17 septembre 2018, par webmaster

1. Introduction : Développement et Mise en œuvre du programme de l’Évaluation Nationale 2017
Selon les données collectées en 2017, ce rapport concerne les résultats de l’Évaluation Nationale en Haïti administrée aux élèves de 4e AF, pour la 3e année consécutive, avec le soutien de l’Institut Haïtien de Formation en Sciences de l’Éducation (IHFOSED), la Banque Interaméricaine de Développement (BID) et l’Association Internationale pour l’Évaluation du rendement scolaire (IEA).
Tout a commencé en 2015 où le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a administré un test annuel aux élèves de 4e Année Fondamentale en vue d’obtenir des informations sur le niveau de ce groupe cible dans les domaines suivants : Mathématiques, Français et Créole. En effet, en 2016, un séminaire de deux (2) semaines a été organisé afin d’élaborer un ensemble d’items spécifiquement adaptés au contexte éducatif haïtien. Ayant d’abord développé « des tableaux de spécification » pour guider la formulation de l’item, l’équipe composée de représentants du MENFP, de l’IHFOSED et d’autres experts de l’éducation en Haïti avait formulé trois cent soixante et un (361) items à tester en 2016. Ces items constitués en blocks étaient assignés soit à l’Évaluation pilote 2016 qui a été administrée à un échantillon non représentatif de quarante (40) écoles du pays, soit à l’Évaluation Nationale 2016 d’un échantillon représentatif de cinq cent vingt-six (526) écoles incluant les dix (10) départements du pays.
Pendant le séminaire sur l’élaboration des items en 2016, des questionnaires de contexte ont également été élaborés pour les élèves, leurs enseignants et les directeurs d’écoles. L’objectif était de collecter des informations de base susceptibles de fournir des facteurs pour contextualiser le rendement des élèves. En analysant les informations contextuelles collectées à partir des questionnaires en même temps que les données sur les réalisations, il est possible de dresser un tableau plus complet des profils des élèves : quels sont les facteurs de soutien de la réussite des élèves ? Quels environnements d’apprentissage sont liés à des résultats élevés ou faibles ? Quelle est l’importance de la relation avec les origines des élèves ? L’Évaluation pilote de 2016 a été complétée par les questionnaires des élèves, des enseignants et des directeurs d’écoles ; tandis que l’Évaluation nationale de 2016 a aussi collecté des données des questionnaires provenant des élèves et les directeurs d’écoles mais pas de questionnaire destiné aux enseignants.