Cadre de Liaison Inter-Organisations • Haiti
CLIO un travail collectif et la promotion du dialogue

Accueil > Documentation :

Lutter pour les droits des femmes : un combat contre une violence structurelle

jeudi 29 novembre 2018, par webmaster

Les luttes féministes en Haïti sont au premier abord des luttes contre la violence à l’égard des femmes : une violence politique, structurelle et institutionnelle. Elle se désagrège en plusieurs catégories : les violences publiques , les violences civiles et les violences domestiques . Toutes ces catégories de violences sont liées entre-elles. Avant toute chose, il faut souligner que la violence structurelle est fonction du système patriarcat, le système social qui s’organise à ne considérer qu’une seule moitié de l’humanité en lui donnant toutes les prérogatives et les privilèges et en maintenant l’autre moitié sous la domination et l’exploitation. (Irène Terry, 2009).

Cette violence est manifestée d’abord par le fait que des droits supposés être fondamentaux et universels sont bafoués pour cette catégorie considérée comme seconde : les femmes. La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme depuis 1948 garantit l’égalité, le droit à la vie, à la santé et à la sécurité pour tous (articles 1, 2,5). Elle garantit aussi le droit pour chacun (tous) de participer aux affaires politiques de son pays, de prendre part aux espaces de prises de décidsion, de s’associer et de s’exprimer librement. Cependant, aujourd’hui encore, dans notre pays le constat est que nous (les femmes) sommes en train de mener une lutte constante pour le respect de ces droits supposés être universels et automatiques à chaque être humain.