Cadre de Liaison Inter-Organisations • Haiti
CLIO un travail collectif et la promotion du dialogue

Accueil > Publications > Agenda :

CONFÉRENCE-DÉBAT INFECTION AU VIH : COMMENT LA PRÉVENTION PEUT-ELLE AIDER À ÉRADIQUER LA MALADIE D’ICI 2030 ?

21 février 2020 à 13h14

CONFÉRENCE-DÉBAT

INFECTION AU VIH : COMMENT LA PRÉVENTION PEUT-ELLE AIDER À ÉRADIQUER LA MALADIE D’ICI 2030 ?

Date : Vendredi 21 février à 3h30
Organisateur : La Commission Santé du Cadre de Liaison Inter-Organisations (CLIO) ;
Où : Université Quisqueya - La salle de Conservation des Biens Culturels

1. Dr. Steve Mc Allan Smith

Présentement Responsable du service de Prévention et de Communication au Niveau du programme National de Lutte contre le Sida (PNLS), le Dr Smith a fait ses études de médicine à l’Université Notre Dame d’Haïti. Il a plus de 10 ans d’expérience dans le domaine de la Santé et a travaillé pour l’Hôpital Saint François de Sales, Médecin Sans frontière, DASH et OHMaSS/PSI avant de rejoindre le PNLS.

2. Magalie Fidèle Cherenfant
Psychologue de formation, Magalie Cherenfant possède un long parcours professionnel. Elle a été Coordonnatrice nationale de la Prise en charge psycho-sociale des personnes infectées par le VIH pour le projet BCPNLS (MSPP). Elle a offert son expertise avec plusieurs organisations dont NHSAC, CARE, CRS, UNDP, Save the Children, SeroVie. Elle est actuellement la Directrice technique du projet « Reduction du VIH chez les HARSAH » et Directrice du Télephone Bleu #100 de l’organisation Promoteurs Zero Sida (POZ)

3. Nathalie Coicou
Titulaire d´un DESS en psychologie clinique et pathologique de l´Université Denis Diderot (Paris VII), Nathalie Coicou offre depuis 2004 en Haïti, dans le cadre de projets humanitaires, du soutien psychosocial à des populations vulnérables : filles et femmes violentées, personnes séropositives, survivant-e-s de catastrophes naturelles, enfants maltraités. Elle travaille actuellement à la Fondation Caris où elle co-dirige le département psychosocial pour la réalisation d’un projet d’accompagnement d’enfants et jeunes infectés et affectés par le VIH (Impact Youth, Enpak Jenès), récipiendaire de fonds de l’USAID. Par ailleurs, elle est professeure à la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) où elle enseigne des cours de psychologie. Elle s’adonne également à la formation de professionnels en relation d’aide et à la sensibilisation communautaire sur les thématiques suivantes : la violence basée sur le genre (VBG), la maltraitance infantile, la maladie mentale ou le VIH.