Cadre de Liaison Inter-Organisations • Haiti
CLIO un travail collectif et la promotion du dialogue

Accueil > Commissions CLIO > Plateforme Eau Potable et Assainissement > Assemblées Générales :

Compte_ Rendu Rencontre PEPA 9 novembre 2018

vendredi 28 juin 2019, par webmaster

Ordre du jour de la rencontre :
I. Présentation du projet REGLEAU
II. Point secrétariat PEPA :
Reconfiguration de la page web PEPA
Organisation du prochain Café CLIO
III. Choix de la date pour la prochaine rencontre PEPA
Présentation Helvetas : (Extrait...)
« Helvetas met en œuvre le Programme de Renforcement de la Gouvernance Locale de l’Eau et de l’Assainissement (REGLEAU) de la Direction du Développement et de la Coopération suisse (DDC). Il s’agit d’un programme de long terme avec une durée de 12 ans, de 2017 à 2029. Il comprend 4 phases, dont une phase d’ouverture (novembre 2017 à novembre 2018) ayant permis de sélectionner les communes d’intervention pour le démarrage du programme (4 communes dans le département du Sud-Est, soit, Bainet, La Vallée-de-Jacmel, Jacmel et Marigot), d’effectuer un premier diagnostic de ces communes et du secteur ainsi que d’élaborer la vision et les approches du programme de manière participative avec les parties prenantes du programme telles que la DINEPA, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales et le Ministère de l’Environnement, ainsi que les municipalités et les acteurs locaux de la société civile.
Le REGLEAU construit sur l’expérience et les leçons apprises du projet EPA de la DDC qui était mise en œuvre en Artibonite. La base théorique du REGLEAU est l’approche systémique, initialement destinée au renforcement des marchés, mais permettant également d’améliorer la qualité de la fourniture de services tels que l’eau potable et assainissement. Avec cette approche, la fourniture d’un service est analysée sous l’angle de ses fonctions (essentielles, de support et les règles). Sur la base d’une analyse de la situation actuelle, elle vise à déterminer quels acteurs doivent exécuter quelles fonctions (par exemple la régulation du secteur, la coordination, la gestion des réseaux, la construction des réseaux, appui technique, etc.) pour que le système puisse répondre au mieux à sa fonction essentielle (fourniture des services d’eau et d’assainissement). L’intervention constitue principalement à mettre les acteurs en capacité à exécuter leurs fonctions dans cette vision future du fonctionnement d’un système.
La vision future selon laquelle le REGLEAU s’oriente a été élaborée durant la phase d’ouverture avec la DINEPA (y compris l’OREPA Sud et l’URD Sud-Est), ainsi qu’avec les municipalités et se base sur le diagnostic ainsi que les observations faites et le partage d’informations avec d’autres acteurs du secteur EPA. Puisqu’il vise le renforcement de la gouvernance locale de l’eau, il mettra les municipalités au centre qui devront, comme le prévoit la loi-cadre de 2009, assumer la maitrise d’ouvrage des services EPA. Cette maitrise d’ouvrage sera exercée de manière pratique par les municipalités, en accompagnement de l’OREPA et de Helvetas initialement, mais la maitrise d’ouvrage formelle demeura dans un premier temps avec la DINEPA. Les investissements du REGLEAU se feront donc à travers les municipalités. »