Cadre de Liaison Inter-Organisations • Haiti
CLIO un travail collectif et la promotion du dialogue

Accueil > Commissions CLIO > Plateforme Eau Potable et Assainissement > Assemblées Générales :

Compte-Rendu rencontre de la PEPA_ 17 décembre 2019

mardi 18 juin 2019, par webmaster

I. Présentation des résultats d’une recherche de Pure Water for the World sur la Collecte et le Traitement d’Eau à Domicile (CTED) en milieu rural et urbain. II. Réflexion sur la mise en place d’un Groupe Stratégique (GS) PEPA III. Choix de la date pour la prochaine rencontre PEPA
La rencontre a duré 1 heure et 30 minutes.
Point I : Présentation des résultats d’une recherche de Pure Water for the World sur la Collecte et le Traitement d’Eau à Domicile (CTED) en milieu rural et urbain.
L’objectif de l’étude était de comprendre pourquoi le Collecte et le Traitement d’Eau à Domicile (CTED) à travers les filtres biossables marche moins bien en milieu urbain et pouvoir mettre des chiffres sur cette réalité observée. La méthode de collecte des données est l’observation et les réponses directes aux questions (selfreporting).
Le traitement d’eau à domicile, la promotion d’hygiène et la formation des familles à l’utilisation des filtres biosables, sont parmis les principales actions entreprises par la Pure Water for the World (PWW) dans ses communautés d’interventions. Les agents communautaires sont issus des familles formées et ils travaillent volontairement pour assurer la maintance des filtres. Quatre vingt dix pourcent (90%) des agents communautaires sont des femmes.
Ils effectuent 4 visites de maintance par année, soit, une fois tous les 3 mois. Chaque agent est responsable de suivis et maintenance de 5 filters. Le ralentissement du débit du filtre annonce sur la nécessité de la maintenance et celle-ci s’effectue par le nettoyage des 5 premier centimètres du sable du filter.
Certains agents pourraient devenir des vendeurs de produits de désinfections. La désinfection de l’eau est la dernière phase après le traitement et le pré-traitement dans ce qui concerne le traitement d’eau à domicile. La désinfecrion permet en fait de garder l’eau potable 24 heures après la filtration. Cela facilite la durabilité du service de maintance des filtres.
Le monitoring a été fait à partir des données collectées un an après l’installation des filteurs, à Darbonne dans la commune de Léogane, à Triamon non loin de Mirebalais et à Cité soleil à Port-au-Prince. Un total de 722 filtres biosables ont été installés en milieu rural contre 244 en zone urbaine.